Aller au contenu principal

Réflexion sur la controverse concernant la Bourse canadienne pour le bénévolat étudiant et Mouvement UNIS

Réflexion sur la controverse concernant la Bourse canadienne pour le bénévolat étudiant et Mouvement UNIS

drop of water and ripples

La controverse concernant la Bourse canadienne pour le bénévolat étudiant (BCBE) et Mouvement UNIS a dominé l’actualité au cours des dernières semaines.

Imagine Canada a publié une déclaration à ce sujet le 21 juillet dernier, articulée principalement autour des effets sur notre secteur. Depuis la publication de la déclaration, des questions ont été soulevées pour connaître le rôle d’Imagine Canada relativement à la BCBE et à Mouvement UNIS et pour savoir pourquoi nous avions pris tant de temps avant de nous prononcer publiquement à ce sujet. Dans un souci de transparence, j’estime qu’il est important de répondre à ces questions.

Imagine Canada a-t-il participé à des discussions au sujet de la BCBE?

Mouvement UNIS a communiqué avec Imagine Canada en mai dernier au sujet d’une nouvelle initiative en développement conçue pour les étudiants postsecondaires dont les chances de trouver un emploi d’été seraient passablement réduites en raison de la pandémie. Imagine Canada a accepté de mettre Mouvement UNIS en contact avec des organismes susceptibles d’offrir des stages d’été. Imagine Canada joue souvent le rôle d’intermédiaire et de rassembleur, et j’ai donc dirigé Mouvement UNIS vers plusieurs organismes du secteur qui auraient possiblement pu l’aider dans la mise en œuvre du programme.

Dans cette phase initiale, on m’a demandé de siéger au comité consultatif du programme, et j’ai accepté. Le comité ne s’est jamais réuni.

On a également demandé si Imagine Canada accepterait de participer à l’évaluation du programme. L’évaluation et la recherche représentent depuis longtemps deux aspects phares du travail d’Imagine Canada; c’est pourquoi j’ai accepté de réfléchir à cette demande. Cependant, l’évolution des discussions autour du programme a soulevé des préoccupations, car le programme semblait brouiller la distinction entre le travail rémunéré et le bénévolat. Nous avons communiqué ces préoccupations à Mouvement UNIS et aux fonctionnaires du gouvernement fédéral, sans qu’on y donne suite. Par conséquent, Imagine Canada a décidé de ne pas participer au programme, et je me suis retiré du conseil consultatif.

Dernièrement, il a été rapporté qu’Imagine Canada figurait parmi un groupe d’organismes qu’Emploi et Développement social Canada (EDSC) avait considéré comme prestataire de la BCBE. Nous n’avons jamais été contactés par quiconque à EDSC ou par toute autre personne à l’intérieur du gouvernement fédéral pour discuter de cette possibilité.

Mouvement UNIS est-il membre d’Imagine Canada?

Oui. 

L’adhésion à Imagine Canada est ouverte à l’ensemble des organismes de bienfaisance enregistrés et d’organismes sans but lucratif d’intérêt public canadiens. Les frais d’adhésion varient de 100 $ à 550 $ par an en fonction des revenus de chaque organisme. Les organismes qui souhaitent soutenir notre travail à un niveau supérieur peuvent le faire à titre de « Champions du secteur » en contrepartie de frais annuels de 5 000 $. Les Champions du secteur détiennent le même droit de vote que les membres réguliers. Seule différence notable entre les Champions du secteur et les membres réguliers : les premiers sont invités à participer à une conférence organisée sept fois depuis 2010.

Mouvement UNIS est un Champion du secteur depuis 2015.

L’adhésion et l’agrément, est-ce la même chose?

Non.

Le Programme d’agrément national d’Imagine Canada s’appuie sur un processus rigoureux de certification axé sur cinq domaines clés relativement à la bonne gouvernance, à la responsabilité et à la transparence. Le Programme fonctionne selon le modèle de service payant, et les candidatures sont évaluées par une équipe de pairs examinateurs indépendants et bénévoles. L’adhésion d’un organisme n’est pas un prérequis pour obtenir l’agrément, et les organismes agréés ne sont pas tenus de devenir membre d’Imagine Canada.

Mouvement UNIS n’est pas et n’a jamais été agréé par Imagine Canada.

Réflexion

Enfin, au fur et à mesure que cette histoire a pris de l’ampleur, certains se sont demandé pourquoi Imagine Canada avait attendu si longtemps avant de se prononcer publiquement.

Plusieurs raisons expliquent ce délai. D’abord, notre travail acharné pour obtenir un soutien financier supplémentaire pour les organismes du secteur aux prises avec les problèmes liés à la pandémie a été et reste notre priorité en matière de politiques publiques, et j’ai hésité à détourner mon attention de cette priorité. Ensuite, je n’ai pas prévu les révélations qui, jour après jour, rendaient cette affaire de plus en plus complexe et continuaient à en faire la une. C’est pourquoi j’ai instruit le personnel d’Imagine Canada à poursuivre le travail en vue d’atteindre notre principal objectif politique. Je suis sincèrement désolé que mes hésitations aient soulevé des questions concernant le rôle et la réponse d’Imagine Canada.

Pendant cette période, d’autres voix se sont élevées pour exprimer les préoccupations du secteur. Je tiens à souligner les efforts des organismes comme Bénévoles Canada, le groupe de femmes BIPOC à l’origine du mouvement #WeHaveAProblem, plusieurs alliés du secteur et les dirigeants d’organismes qui ont exprimé des inquiétudes. Je vous remercie de votre participation active à ce débat.

Mes réflexions dans cette histoire s’accompagnent avant tout d’un profond sentiment de reconnaissance envers les personnes et les organismes dédiés à fournir d’importants services aux Canadiens et Canadiennes. J’ai bon espoir que nous pourrons continuer à travailler ensemble pour faire avancer l’intérêt collectif du secteur.

Abonnez-vous à 360°
Restez informé des nouvelles, activités et points de vue provenant de notre secteur.
Vous pouvez vous désabonner en tout temps en cliquant sur le lien indiqué dans votre courriel de confirmation.
Imagine Canada | 65 St Clair Avenue East, Suite 700, Toronto, ON M4T 2Y3
info@imaginecanada.ca
First and Last name
Language
Krackers Katering

Financement social : nouveau rapport sur la préparation à l’investissement du secteur de la bienfaisance au Canada

Qu’est-ce que le financement social? Pourquoi est-ce important pour les organismes caritatifs et sans but lucratif?

Autre ressource

Les incitatifs fiscaux pour les dons de charité au Canada à l’exemple du crédit d’impôt allongé pour dons de bienfaisance

PARTENAIRES NATIONAUX