Aller au contenu principal

Recherche de partenariats : stratégie de pro pour les OBNL

Recherche de partenariats : stratégie de pro pour les OBNL

wooden chess pieces

360° CONTENU COMMANDITÉ

 

L’année commence et l’exercice de la planification stratégique nous plane tous au-dessus de la tête. Pour vous faciliter la tâche, Accelerist a créé quatre modules qui vous aideront à analyser et améliorer votre stratégie de partenariats pour 2021. 

Le premier module porte essentiellement sur le recrutement de partenaires (en anglais). Nous vous présentons ici les questions les plus populaires (et celles que nous aurions aimé vous voir poser!) reçues d’organismes à but non lucratif sur la création de stratégies de partenariats.

Les trois questions les plus populaires :

Q : Il y a beaucoup de roulement de personnel en ce moment et dans ces conditions, comment faire pour dénicher les personnes clés au sein des organismes?
R : Nous recommandons de rechercher les personnes aptes à prendre des décisions de partenariats dans les départements de ressources humaines, de marketing et de responsabilité sociale des entreprises. Informez plusieurs contacts de ces départements de votre recherche, ce qui permet par exemple de savoir si un décideur intéressant pour vous est mis à pied ou démissionne.  

Q : Comment savoir quelles sont les entreprises qui représentent un jumelage idéal au moment idéal?
R : Surveillez les fermetures de magasins, les dépôts de bilan et les mises à pied majeures… il est bien évident que ces industries ou ces marques ne font pas de bons partenariats, non? En revanche, les marques qui annoncent de nouveaux produits, l’ouverture de magasins et l’embauche de personnel peuvent être drôlement intéressantes pour vous. 

Q : Comment jongler entre mes besoins les plus urgents et ma recherche de partenaires?
R : Essayez de combler les parties en italique : « Étant donné que [insérer une statistique de besoins sociaux] se produit en ce moment, vous vous demandez comment [insérer l’impact potentiel sur la communauté].  Comme organisme qui [mission de l’organisme], [nom de l’organisme] résout en partie ce problème en [déclaration d’impact]. D’autres partenaires comme [nom du partenaire] se joignent à nous pour [occasion]. Aimeriez-vous participer? »

Les trois questions que vous devriez poser :

Q : Quel est notre marché adressable total (en anglais : « total addressable market » ou TAM)?
En termes de partenariats, le TAM peut se traduire par la somme totale de fonds disponible ou le nombre de recrues potentielles prêtes à contribuer à votre mission et aux possibilités que vous représentez (ou les deux).
R : Après avoir repéré les entreprises qui soutiennent des causes comme la vôtre et qui aimeraient investir dans ce que vous avez à offrir, établissez le profil de votre partenaire idéal.  Pour ce faire, analysez :

  • Leurs bons coups, leurs échecs et leurs principales motivations.
  • Les entreprises dans ce marché adressable total avec lesquelles vous partagez des valeurs.
  • Les tendances et les comportements de chaque partenaire potentiel.

Q : Comment transformer davantage de propositions de partenariat en ententes fermes?
R : Passez à l’action :

  1. Déterminez les partenaires potentiels les plus qualifiés : établissez le bon jumelage, identifiez les décideurs et le bon moment de s’engager.
  2. Communication rapide et simple : maintenez votre message initial simple et rapide.  
  3. Distribuez du contenu unique qui vous positionne comme expert, par exemple sous forme de blogues et de rapports.

Une fois que vos lignes directrices, votre contenu et votre processus sont au point, n’oubliez pas de suivre et d’analyser vos résultats. Besoin de détails? Consultez notre Stratégie pour établir des partenariats comme un pro (en anglais). 

Q : Comment présenter à nouveau notre mission après un partenariat potentiel infructueux?
R : Passez en revue les occasions ratées des 24 derniers mois. Déployez une campagne de reconquête par courriel comme celle-ci :  

  • 1re semaine : prise de contact, énoncé de mission et mise à jour des impacts, appel à l’action = reprise des échanges.
  • 2e semaine : étude de cas, rapport ou lettre de la direction, appel à l’action = invitation à un webinaire pour mieux faire connaître votre organisme.
  • 3e semaine : rappel du webinaire, vidéo de remerciement, appel à l’action = devenez partenaire aujourd’hui.

 

Nos auteurs invités s’expriment à titre personnel. Leurs opinions ne reflètent pas nécessairement celles d’Imagine Canada. 

Chef de fil en technologie de partenariats d’impact social, Accelerist facilite des partenariats fructueux entre des centaines d’entreprises et d’organismes caritatifs et OBNL. Pour davantage d’outils et de ressources pour des partenariats significatifs visitez la page d’information d’Accelerist (en anglais). 

Abonnez-vous à 360°
Restez informé des nouvelles, activités et points de vue provenant de notre secteur.
Vous pouvez vous désabonner en tout temps en cliquant sur le lien indiqué dans votre courriel de confirmation.
Imagine Canada | 65 St Clair Avenue East, Suite 700, Toronto, ON M4T 2Y3
info@imaginecanada.ca
First and Last name
Language
two people elbow bumping
Autre blogue

La création de partenariats pour stimuler l’innovation et l’expérimentation pendant la pandémie : transformer la crise en possibilité

Le monde autour de nous évolue et nous devons évoluer en même temps que lui afin de réellement apporter les changements que nous souhaitons.

Junaid Habibi (auteurs invités)

Autre ressource

Enquête sectorielle : Les répercussions inégales de la pandémie sur les organismes caritatifs canadiens