Aller au contenu principal

Financement social : nouveau rapport sur la préparation à l’investissement du secteur de la bienfaisance au Canada

Financement social : nouveau rapport sur la préparation à l’investissement du secteur de la bienfaisance au Canada

Krackers Katering

Qu’est-ce que le financement social? Pourquoi est-ce important pour les organismes caritatifs et sans but lucratif?

Le financement social est un investissement qui vise un impact social, culturel ou environnemental mesurable, ainsi qu’un rendement financier pour le ou les investisseurs.

Le financement social est prometteur pour les organismes de bienfaisance à qui il offre une source de capitaux qui pourrait leur permettre d’optimiser leur impact et de devenir plus résilients dans un contexte de financement de plus en plus précaire.

Compte tenu de ce potentiel, une importante question demeure : les organismes de bienfaisance sont-ils prêts pour le financement social ?
 

Télécharger le rapport
 

Ce rapport vous renseignera sur:

  • Le niveau de connaissance et l’opinion des organismes caritatifs au sujet du financement social
  • La probabilité que les organismes caritatifs une demande de prêt de financement social
  • La manière dont les organismes caritatifs pourraient utiliser un tel prêt et les obstacles auxquels ils pourraient faire face pour contracter un prêt de financement social
  • La capacité des organismes relativement à des domaines clés du financement social
  • Les besoins actuels des organismes caritatifs en matière de financement

Pourquoi cette recherche est importante

L’intérêt pour le financement social est en croissance, puisqu’il permet de donner de l’envergure à des solutions socialement novatrices à des défis sociaux, culturels et environnementaux complexes et persistants, comme en témoigne l’investissement de 755 millions $ du gouvernement du Canada dans un fonds de finance sociale. Ce fonds a pour but d’offrir des capitaux abordables et remboursables aux « organismes à vocation sociale », c’est-à-dire aux organismes de bienfaisance, aux organismes à but non lucratif, aux coopératives et aux entreprises sociales à but lucratif. Les résultats présentés dans ce rapport indiquent les domaines que les intermédiaires du financement social et les décideurs politiques peuvent cibler pour accroître la préparation des organismes au financement social. Les résultats fournissent aussi de l’information susceptible d’aider ces intervenants à mieux adapter le financement social en fonction des besoins des organismes caritatifs.

Au sujet de cette étude

Ce rapport présente les résultats d’un sondage national effectué auprès de 1 018 organismes de bienfaisance enregistrés afin de mieux comprendre l’état actuel du financement social et son potentiel et ses défis pour les organismes de bienfaisance.

Recommandations

« Pour démocratiser notre économie, nous devons donner les moyens à des nouveaux acteurs économiques de se développer. Pour ce faire, nous avons besoin d'outils financiers adaptés aux priorités et capacités d'emprunts des organisations qui oeuvrent au développement communautaire, incluant les organisations avec un volet charitable. L'étude d'Imagine Canada clarifie les moyens et caractéristiques de ces organisations à travers le Canada, ce qui constitue un jalon important dans le développement et renforcement de solutions de finance sociale adaptés à leurs besoins. »

-Béatrice Alain
Directrice générale, Chantier de l’économie sociale

« Ce sondage réalisé auprès de plus de 1 000 organismes de bienfaisance canadiens nous permet de comprendre beaucoup mieux les obstacles à l’adoption des outils du financement social. Il offre des aperçus nouveaux pour identifier les organismes du secteur caritatif qui sont vraisemblablement prêtes à participer au financement social, ceux qui auront besoin d’aide pour s’y engager et les organismes à qui le financement social ne convient pas. »

-Susan Phillips 
Professeure, Programme de philanthropie et de leadership du secteur sans but lucratif, École des politiques et de l’administration publiques, Université Carleton

« Quiconque souhaite promouvoir le financement social au Canada doit lire ce rapport. »

-Tessa Hebb, Ph. D.
Chercheuse universitaire distinguée, Centre d’innovation communautaire de Carleton, Université de Carleton, Canada

« Le financement social peut jouer un rôle crucial pour amplifier l’impact du secteur caritatif en promouvant des programmes et des solutions efficaces. Faire connaître le financement social et accroître la capacité des petits organismes caritatifs semblent offrir l’opportunité d’augmenter le nombre d’organismes qui pourraient rechercher des solutions de financement social. »

-Kevin Taylor
Directeur associé, SVX

Remerciements

Ce projet est rendu possible grâce au Programme de préparation à l’investissement du gouvernement du Canada.

Government of Canada wordmark           Investment Readiness Program

Les opinions et les interprétations figurant dans la présente publication sont celles de l'auteur et ne représentent pas nécessairement celles du gouvernement du Canada.

Abonnez-vous à 360°
Restez informé des nouvelles, activités et points de vue provenant de notre secteur.
Vous pouvez vous désabonner en tout temps en cliquant sur le lien indiqué dans votre courriel de confirmation.
Imagine Canada | 65 St Clair Avenue East, Suite 700, Toronto, ON M4T 2Y3
info@imaginecanada.ca
First and Last name
Language
Canada flag in front of parliament
Autre blogue

Changements à la Subvention salariale d’urgence du Canada

Le gouvernement fédéral a apporté des changements à la Subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC) afin d’en élargir la portée et de faciliter l’accès à cet appui indispensable en ce temps de crise pour les employeurs admissibles dont les organismes de bienfaisance et sans but lucratif.

Adam Jog

Autre ressource

Nouveaux arrivants, multiculturalisme et dons de bienfaisance

PARTENAIRES NATIONAUX