Aller au contenu principal

Plus optimistes, les Canadiens et Canadiennes apprécient davantage l’importance de la générosité en ce temps des fêtes, selon deux sondages

Plus optimistes, les Canadiens et Canadiennes apprécient davantage l’importance de la générosité en ce temps des fêtes, selon deux sondages

Communiqué de presse

Deux tiers des personnes sondées disent que les dons et le bénévolat améliorent la santé mentale en permettant de créer des liens et de l’optimisme

Toronto, le 14 décembre 2021 –  Plus de la moitié des Canadiens et Canadiennes disent ressentir plus d’espoir cette année, ce que 80 pour cent d’entre eux.elles expliquent par la possibilité de voir leurs proches et leur famille en personne. Deux tiers des personnes qui font des dons (63 pour cent) ou du bénévolat (66 pour cent) affirment que ces gestes renforcent leur sentiment d’espoir et d’optimisme pendant le temps des fêtes. C’est ce que révèlent deux sondages commandés par Imagine Canada et par Recherche en santé mentale Canada.

Un tiers (32 pour cent) des personnes sondées se sentent moins anxieuses par rapport à la pandémie, notamment parce que les vaccins ont permis de réduire leur crainte que des membres de leur famille (56 pour cent) ou elles-mêmes (53 pour cent) contractent la COVID‑19.

Le premier sondage, intitulé Sondage sur le sentiment d’espoir à l’approche des fêtes de Recherche en santé mentale Canada, s’est intéressé au sentiment d’espoir des Canadiens et des Canadiennes en ce début de la période des fêtes. Les visites en personnes ont le plus grand effet positif, suivis par le contact en ligne et le fait de donner et de recevoir des cadeaux.

Le deuxième sondage, l’Enquête sur les dons durant la période des fêtes réalisée chaque année par Imagine Canada, porte sur l’incidence de la pandémie sur les intentions de dons et de bénévolat pendant la période des fêtes. Ainsi, 82 pour cent des personnes sondées affirment que les difficultés causées par la pandémie leur ont fait à nouveau apprécier l’importance de la générosité. Qui plus est, trois quarts des personnes estiment que les dons constituent une importante source de joie pour elles et pour leur famille pendant cette période.

La pandémie a eu des effets financiers négatifs sur beaucoup de gens. Toutefois, les résultats du sondage démontrent que la volonté d’aider son prochain demeure forte. Ils révèlent également que 65 pour cent considèrent que les dons et le bénévolat les aident à se sentir plus près des autres pendant la pandémie.

« L’espoir est au cœur de notre motivation à nous investir pleinement dans la vie, et les dons et le bénévolat sont de formidables véhicules pour ce faire », affirme Bruce MacDonald, président-directeur général d’Imagine Canada. « Aider son prochain permet de créer des liens, de réduire le sentiment d’isolement et d’augmenter notre bonheur. Ça a été particulièrement le cas pour les jeunes et les personnes retraitées pendant la pandémie. »

« Le sentiment d’espoir et d’optimisme exprimé par les gens en ce temps des fêtes s’explique surtout par la possibilité d’être en contact avec les proches et la famille », explique Akela Peoples, directrice générale de Recherche en santé mentale Canada. « Les dons et le bénévolat sont de puissants moyens pour “se sentir bien”, et la population canadienne est très généreuse à ce chapitre. »

Autres résultats saillants

  • Les jeunes veulent donner plus en ce temps des fêtes. Six adultes sur dix de moins de 25 ans prévoient faire un don, soit 12 pour cent de plus que l’an dernier.
  • 85 pour cent estiment que le bénévolat pour aider les gens qui en ont besoin est une formidable manière de vivre l’esprit des fêtes.
  • 17 pour cent prévoient faire du bénévolat cette année, contre 9 pour cent en 2020. Avant la pandémie, environ un tiers faisait du bénévolat.
  • Dans l’ensemble, on prévoit une baisse de 8 pour cent du taux de dons cette année.
  • 56 pour cent des personnes sondées disent vouloir faire des dons en ce temps des fêtes, soit une hausse de 5 pour cent par rapport à l’an dernier, mais une baisse par rapport au niveau prépandémique (60 pour cent).
  • Avant la pandémie, le montant du don moyen par personne était de 450 $ par année. La pandémie a fait chuter ce montant à 325 $, soit une diminution de 27,5 pour cent. Le don moyen prévu pendant la période des fêtes est de 102 $.
  • Le sondage sur les dons pendant le temps des Fêtes révèle également que plus de gens réclament du soutien de la part du gouvernement fédéral pour les organismes de bienfaisance et les OBNL. En effet, la proportion de gens qui pensent que le gouvernement devrait faire plus pour aider le secteur à but non lucratif à aider nos communautés est en hausse de 6 pour cent depuis l’an dernier.

Les Canadiens et les Canadiennes croient au pouvoir de la générosité et au bonheur de donner, quels que soient leur région ou leur revenu. Cependant, les difficultés financières liées à la pandémie continuent de gêner leur capacité à donner.

Le niveau de dons a reculé depuis la période prépandémique, et une personne sur trois explique la diminution de son don par la COVID‑19. De manière générale, les organismes de bienfaisance reçoivent 40 pour cent de leurs dons durant les deux derniers mois de l’année, ce qui fait de cette période des fêtes l’une des plus importantes jamais connues.

« Les intentions de dons des Canadiens et Canadiennes sont fortes, compte tenu des défis posés par la COVID‑19. Plus encore qu’avant la pandémie, les organismes de bienfaisance et à but non lucratif ont besoin de notre appui », explique Bruce MacDonald. « La capacité de ces organismes à satisfaire la demande croissante pour leurs services dans nos communautés, dépendra grandement de la générosité de la population en ce temps des fêtes et du soutien continu des gouvernements. »

Méthodologie  

Le Sondage sur le sentiment d’espoir à l’approche des fêtes a été réalisé en ligne par Recherche en santé mentale Canada entre le 22 octobre et le 3 novembre 2021. 4 108 résident.e.s du Canada âgé.e.s d’au moins 16 ans ont été interviewé.e.s. L’intervalle de confiance d’un échantillon de cette taille est de ±1,5 point de pourcentage.
 
L’Enquête sur les dons durant la période des fêtes a été réalisée en ligne par Ignite-Lab entre le 17 et le 22 novembre 2021. 1 505 résident.e.s du Canada âgé.e.s d’au moins 18 ans ont été interviewé.e.s. L’intervalle de confiance d’un échantillon de cette taille est de ±2,7 points de pourcentage.

About Imagine Canada 

Imagine Canada est un organisme caritatif national bilingue dont la cause est l’ensemble des organismes de bienfaisance canadiens. Grâce à nos initiatives en matière de défense des intérêts, à nos projets de recherche et à nos entreprises sociales, nous contribuons au renforcement des organismes de bienfaisance, des organismes à but non lucratif et des entrepreneurs sociaux afin qu’ils puissent mieux remplir leur mission. Notre vision est celle d’un Canada fort, où les organismes caritatifs travaillent ensemble, aux côtés des entreprises et des gouvernements, pour bâtir des collectivités dynamiques et résilientes. 

imaginecanada.ca | Twitter: @ImagineCanada | Facebook: facebook.com/ImagineCanada

Recherche en santé mentale Canada

Recherche en santé mentale Canada (RSMC) est un organisme de bienfaisance national qui se consacre à améliorer la qualité de vie d'un Canadien sur cinq aux prises avec un problème de santé mentale ainsi que les familles, les proches aidants et les collectivités. Nous faisons progresser les connaissances en matière de santé mentale fondées sur des preuves, qui permettent de résoudre des problèmes et sont applicables dans la vraie vie.

mhrc.ca | Twitter: @MHRCanada | Facebook: MHRCanada
 
 
Renseignements : 
Émilie Pontbriand
Manager, Marketing and External Relations
epontbriand@imaginecanada.ca