Aller au contenu principal

Enfin! Célébrer les retrouvailles avec le secteur caritatif

Enfin! Célébrer les retrouvailles avec le secteur caritatif

Photo des participant.e.s et des panélistes.

 Véritable carrefour du milieu communautaire et social, Montréal a accueilli plus de 100 leaders du secteur à but non lucratif et de la bienfaisance venu.e.s de tout le pays du 12 au 14 septembre dernier, à l’occasion de la Table ronde sur le leadership 2022 d’Imagine Canada. La table était mise pour explorer de nouvelles façons de collaborer.
 
Imagine Canada a dû annuler sa Table ronde annuelle pendant deux années consécutives en raison de la pandémie mondiale de COVID‑19. Nous avons toutefois profité de ce passage à vide pour réfléchir aux objectifs de notre événement phare et avons conclu que des changements s’imposaient. Notre priorité : « élargir le cercle » et inviter plus de voix à ce rassemblement annuel du secteur.

Depuis le début de la pandémie, les occasions de se rencontrer régulièrement en personne pour discuter des grandes tendances et enjeux pertinents pour notre travail étaient inexistantes. La Table ronde 2022, présentée par Sarasin & Partners LLP, répondait donc à un grand besoin des membres du secteur de se réunir pour tenir des discussions animées et inspirantes.

Le secteur des OBNL et l’avenir de sa main-d’œuvre

Photo des panélistes : Brigitte Skeene (Talent IQ), Paul Taylor (FoodShare Toronto) et Yami Msosa (Ontario Nonprofit Network).
Panélistes : Brigitte Skeene (Talent IQ), Paul Taylor (FoodShare Toronto) et Yami Msosa (Ontario Nonprofit Network).

La conversation s’est ouverte sur la réalité de nos gens. Il fallait discuter de nos employé.e.s, de leur santé mentale, de notre engagement à leur offrir un travail utile et décent, et des pratiques que le secteur devrait adopter. Que pouvons-nous faire pour éviter l’épuisement et garder les gens dans notre secteur? Yami Msosa (Ontario Nonprofit Network), Paul Taylor (FoodShare Toronto) et Brigitte Skeene (Talent IQ) ont discuté de ces questions, et de bien d’autres, toutes centrées sur notre plus importante ressource : nos gens. Ce panel, présenté par KCI, a offert une mise au point urgente et honnête sur les réalités de notre travail. 

Les membres de l’auditoire ont ensuite échangé des idées sur les meilleures pratiques que les organismes peuvent adopter pour relever les défis liés à la main-d’œuvre et atténuer leurs effets néfastes. Les questions de la prévention de l’épuisement chez les employé.e.s et des défis associés au développement de milieux de travail hybrides ont notamment soulevé l’intérêt des participant.e.s.

Intelligence artificielle et gouvernance

Le deuxième panel de la journée réunissait Alisa Simon (Jeunesse, j’écoute), Mitch Joel (Six Pixels Group) et Bachir Halimi (Speech Mobility). Ils ont discuté des stratégies d’intelligence artificielle (IA) que nos organismes peuvent adopter pour rendre leurs programmes plus efficaces, mais aussi pour gérer le flux incessant de données qui influencent leurs décisions. Cette discussion a été animée par Linda Tchombe (Fondation du Grand Montréal).

Collecte de fonds en ligne et adaptation aux nouvelles générations de donateurs.trices

De gauche à droite : l'animatrice Mélanie Valcin (Collège Frontière) et les panélistes Kyle Empringham (The Starfish Canada), Kate Arthur (Digital Moment) et Lizz Bryce (CanaDon).
De gauche à droite : l'animatrice Mélanie Valcin (Collège Frontière) et les panélistes Kyle Empringham (The Starfish Canada), Kate Arthur (Digital Moment) et Lizz Bryce (CanaDon).

L’après-midi s’est ouvert sur une conversation, présentée par RAMP Communications, sur la nécessité pour les organismes de bienfaisance et les organismes à but non lucratif de s’adapter à un portrait démographique changeant et à de nouvelles plateformes. Les panélistes Kyle Empringham (The Starfish Canada), Kate Arthur (Digital Moment) et Lizz Bryce (CanaDon) ont souligné l’importance de mobiliser les membres des générations Y (les millénariaux) et Z en tant que donateurs.trices. Ils ont d’ailleurs rappelé que ces groupes valorisent particulièrement les partenariats éthiques et les dons fondés sur des valeurs. Ces nouvelles cohortes font également que les stratégies numériques sont désormais incontournables.

Panel sur l’avenir de la philanthropie et 5 à 7 du secteur

Photo des participant.e.s et des panélistes.

Le soir venu, plus de 50 leaders et défenseurs provenant d’organisme de la communauté montréalaise se sont joint.e.s à nous et au panel composé de Pascal Lépine (Atypic), d’Andrea Clarke (Fondation Lucie et André Chagnon), de Krishan Mehta (Université métropolitaine Toronto) et de Laure Delmarque (Opération Enfant Soleil). Au menu, l’avenir de la philanthropie au Québec et au Canada.
 
Durant leur conversation résolument tournée vers l’avenir, les panélistes ont abordé diverses priorités interdépendantes du secteur et ont donné un aperçu du travail des gens sur le terrain, des chercheurs.euses et des consultant.e.s dans le secteur.

Ce 5 à 7, présenté par Sage Canada, a mis un point final à notre première journée de discussions.

Des nouvelles d’Imagine Canada et un réseau national sur les politiques

Our President & CEO, Bruce MacDonald

Notre président-directeur général Bruce MacDonald a ouvert la deuxième journée avec un tour d’horizon des priorités d’Imagine Canada au cours des trois dernières années, notamment en matière de politique publique, de recherche et de services fournis à nos membres. Sa présentation a permis de faire une mise au point de certaines de nos activités et de valider la route à suivre. Celle-ci comprendra, entre autres, un modèle d’adhésion revu, de nouvelles activités de plaidoyer et une conscience accrue de notre culture et de nos pratiques internes.
 
La présentation a été suivie par un atelier sur la création d’un réseau national sur les politiques pour le secteur de la bienfaisance et à but non lucratif, animé par Yves Savoie (Yves Savoie Consulting) et Carelle Mang-Benza (Coopération Canada). Les participant.e.s se sont penché.e.s sur certaines des questions en suspens quant à la mise sur pied d’un tel réseau et ont pu prendre connaissance de l’état de la recherche à ce sujet. Les deux séances ont reçu l’appui de Miller Thomson LLP.

Défendre le bien collectif à l’ère des changements climatiques

Photo de la participante Dahabo Ahmed-Omer (BlackNorth qui pose une question aux panélistes.
Participante Dahabo Ahmed-Omer (BlackNorth Initiative).

Le dernier panel de notre Table ronde sur le leadership réunissait Devika Shah (Environment Funders Canada), Kat Cadungog (Foundation for Environmental Stewardship) et Josée Duplessis (Maison du développement durable) pour discuter de la résilience du secteur face aux changements climatiques. Les panélistes ont notamment souligné que le financement de la justice climatique doit tenir compte des travaux des organismes gérés par des personnes autochtones, noires, de couleur ou des jeunes, et des organismes communautaires. Nicolina Farella (Fondation de la famille McConnell) a assuré la modération de ce panel. La discussion tournait également autour des récents changements à la réglementation sur la direction et le contrôle, ainsi que des effets de celle-ci sur les partenariats entre organismes de bienfaisance et donataires non reconnus.

Discours de clôture : l’avenir dans l’œil des économistes

Subitha Subramaniam, associée et économiste en chef à Sarasin & Partners, a livré le discours de clôture de la Table ronde. Elle a dressé un portrait des principales tendances financières et économiques qui influenceront la philanthropie à l’échelle mondiale, dont l’inflation, l’augmentation du coût de la vie, les élections de mi-mandat aux États-Unis, l’évolution de la situation géopolitique et les perturbations des chaînes d’approvisionnement. Son collègue Richard Maitland a pris la balle au bond en enchaînant avec une analyse des perspectives économiques. Il a ensuite offert plusieurs conseils aux participant.e.s quant aux répercussions de ces tendances sur la demande pour leurs programmes et services au cours de la prochaine année.

Imagine Canada remercie ses partenaires, ses commanditaires et tou.te.s les participant.e.s d’avoir fait partie de cette nouvelle mouture de sa Table ronde.

Si vous souhaitez en apprendre plus sur la Table ronde sur le leadership, écrivez-nous à info@imaginecanada.ca ou abonnez-vous à notre infolettre.

Commanditaires

Abonnez-vous à Imagine 360°
Restez à l'affût des nouvelles provenant de notre secteur.
Vous pouvez vous désabonner en tout temps en cliquant sur le lien indiqué dans votre courriel de confirmation.
Imagine Canada, 65 St Clair Avenue East, Suite 700, Toronto, ON M4T 2Y3, info@imaginecanada.ca
First and Last name
Language
People gardening
Autre blogue

Imagine Canada pilote la semaine de travail de quatre jours

En janvier 2023, notre organisation entreprendra un projet pilote de six mois pour tester la semaine de travail de quatre jours. Nos bureaux seront alors ouverts du lundi au jeudi et fermés le vendredi.

Bruce MacDonald

Autre ressource

Notre diversité, notre force : pour de meilleures conditions de travail dans le secteur à but non lucratif