-A +A

Imagine Canada

Pour la cause. Pour la communauté.

La croissance du secteur sans but lucratif se poursuit

Mardi, 5 Mars, 2019
Hausse de la part du PIB et du nombre d’employé; recul chez les organismes communautaires

Les données sur le secteur de bienfaisance et sans but lucratif publiées par Statistique Canada aujourd’hui démontrent que les organismes caritatifs comptaient pour 8,5 % du produit intérieur brut (PIB) canadien en 2017, soit l’équivalent de 169,2 milliards de dollars en valeur totale contribuée à l’économie nationale. Il s’agit d’une hausse appréciable comparativement à la contribution de 7,4 % du PIB d’il y a une décennie. Toujours selon les nouvelles données publiées, le nombre d’emplois au sein des organismes de bienfaisance et sans but lucratif a atteint 2,4 millions, comparativement à 2,1 millions en 2007.

En 2017, le PIB réel du secteur sans but lucratif a augmenté de 1,0 %, attribuable en grande partie aux institutions gouvernementales sans but lucratif, comme les hôpitaux et les universités (voir la section « Terminologie » ci-dessous), qui ont affiché une croissance de 1,9 %. Par contre, le PIB des organismes communautaires et entreprises sans but lucratif a reculé de 1,3 %.

Sur le plan financier, en 2017, les organismes communautaires, incluant les organismes de services sociaux, de sport et de loisirs, ont tiré la majorité de leurs revenus (37,2 %) de contributions provenant des ménages et institutions non gouvernementales canadiens. Ainsi, 17,8 % de leurs revenus provenait de dons versés par les ménages canadiens; 14,1 % de frais d’adhésion et 5,3 % de contributions faites par des entreprises ou d’autres institutions. Les revenus gagnés représentent la deuxième source de revenus en importance (32 %), dont 27,8 % proviennent de la vente de biens et de services et 4,2 %, de placements. La part restante (30,8 %) est composée de contributions gouvernementales d’ordre provincial (20,5 %), fédéral (7,0 %) et local (3,3 %).

Comme on peut s’y attendre, la majorité des revenus des institutions gouvernementales sans but lucratif provenaient de sources gouvernementales (72,9 %), suivie de la vente de biens et de services (21,3 %) et d’autres sources (5,8 %), incluant des dons et contributions accordés par les ménages et entreprises. Pour leur part, les entreprises sans but lucratif génèrent la plus grande part de leurs revenus avec la vente de biens et de services (61,6 %), suivie de frais d’adhésion (33,8 %) et de revenus provenant d’autres sources (4,6 %), dont les revenus de placements et les contributions gouvernementales.

« Imagine Canada est ravi que Statistique Canada ait procédé à cette mise à jour des données relatives à la taille et la portée de notre secteur, et nous espérons que le gouvernement fédéral s’engagera à en faire un exercice récurrent », déclare Bruce MacDonald, président-directeur général d’Imagine Canada. « L’information publiée aujourd’hui indique que les organismes de bienfaisance et sans but lucratif demeurent des acteurs importants qui contribuent à une économie vigoureuse et dynamique, en plus de faire une différence énorme dans la vie des Canadiens chaque jour. »

D’autres faits saillants 

  • Les institutions gouvernementales sans but lucratif comptent pour la plus grande part des activités économiques du secteur sans but lucratif (73,2 %), suivies des organismes communautaires sans but lucratif (16,4 %) et des entreprises sans but lucratif (10,4 %).
  • Vu sous un angle différent, la part de lion de l’activité économique dans l’ensemble du secteur sans but lucratif, soit la somme des trois catégories d’organisations sans but lucratif, est attribuable aux organismes de santé (41,5 %) et d’éducation (30,1 %). Les organismes de services sociaux représentent le troisième groupe en importance (9,9 %).
  • L’emploi dans le secteur affichait une hausse de 1,1 % en 2017, en raison, notamment, de la force des institutions gouvernementales et des entreprises sans but lucratif qui ont connu une croissance de 1,9 % et de 1,7 % respectivement. Le nombre d’emplois chez les organismes communautaires a reculé d’environ 6 000 (-0,9 %).
  • En 2017, le salaire moyen dans le secteur sans but lucratif était de 57 000 $. Chez les employés des organismes communautaires, il s’établissait à environ 42 500 $, tandis que les employés des institutions gouvernementales et entreprises sans but lucratif recevaient 54 400 $ et 63 000 $ respectivement. À titre de comparaison, le salaire moyen par emploi dans l’ensemble de l’économie était de 59 900 $.

Terminologie

Aux fins de l’analyse statistique publiée par Statistique Canada aujourd’hui, les organismes de bienfaisance et sans but lucratif sont divisés en trois catégories : 

  • Organismes communautaires : comprennent les organisations qui travaillent, par exemple, dans les domaines des services sociaux, de la défense des droits, du sport et des loisirs. Ces organisations ne font l’objet d’aucun contrôle effectif de la part du gouvernement et fournissent des biens et services aux ménages et ce, gratuitement ou à des prix économiquement non significatifs. Dans les mesures macroéconomiques standards, on y réfère comme « institutions sans but lucratif au service des ménages ». 
  • Entreprises sans but lucratif : comprennent les organisations telles les chambres de commerce, les associations d’affaires et les associations de condominiums. Ces organisations ne font l’objet d’aucun contrôle effectif de la part du gouvernement, fournissent des biens et services aux ménages et ce, à des prix économiquement significatifs et ont certaines contraintes quant à la redistribution des surplus générés. Dans les mesures macroéconomiques standards, elles font partie du secteur des entreprises.
  • Institutions gouvernementales sans but lucratif : comprennent les organisations comme les hôpitaux, les universités et les collèges. Ces organisations sont constituées indépendamment et détachées du gouvernement, mais elles font l’objet d’un contrôle effectif de la part du gouvernement. Dans les mesures macroéconomiques standards, elles font partie du secteur de l’administration publique.

Consultez le communiqué de Statistiques Canada : Institutions sans but lucratif et bénévolat : contribution économique, 2007 à 2017

- 30 -

À propos d’Imagine Canada 

Imagine Canada est un organisme caritatif national dont la mission est de faire la promotion des organismes caritatifs du Canada. Nos trois grands objectifs sont de renforcer la voix collective du secteur, de créer des possibilités d’établissement de liens et d’apprentissage mutuel et de renforcer la capacité du secteur de réussir.

imaginecanada.ca/fr | Twitter : @ImagineCanada | Facebook : facebook.com/ImagineCanada

Renseignements :

Laurence Therrien
Gestionnaire, relations gouvernementales
416-597-2293, poste 304
613-327-4155
ltherrien@imaginecanada.ca

Nos partenaires nationaux

  • great west life
  • Lawson Foundation
  • Muttart Foundation
  • RBC Foundation
  • Suncor
  • TD Bank
  • investors group

Learn more about our National Partners and other supporters.

Charitable Registration Number: 119218790 RR0001