Imagine Canada

Pour la cause. Pour la communauté.

Créer une culture de partenariat inébranlable en 4 étapes

Lundi, 8 Janvier, 2018
Auteur invité
Jocelyn Daw
bowling ball team lined up

« La culture mange de la stratégie au déjeuner », voilà la plus célèbre des citations attribuées à Peter Drucker, grand gourou dans l’univers de la gestion. Et cela est d’autant plus vrai pour les partenariats. Travailler en partenariat, c’est travailler avec plusieurs organisations, voire différents secteurs, y compris la nécessité de s’adapter à différents styles et façons de faire. En d’autres mots, c’est le côté humain du partenariat, le côté relationnel, donc, la partie qui donne le plus souvent du fil à retordre aux personnes concernées. Or, si on néglige d’apporter l’attention nécessaire aux partenaires, leur relation, leur productivité et les résultats du projet commun en souffriront immanquablement, nonobstant les objectifs mûrement réfléchis. Alors, comment crée-t-on une culture et un esprit de partenariat?

Pas de partenariat sans culture

La culture d’un partenariat, c’est l’ensemble des perceptions à son égard résultant des communications, actions et interactions entre les partenaires. C’est ce que les vétérans racontent aux nouveaux venus, c’est ce que les participants vont dire en privé. C’est la somme des valeurs, interactions, comportements et attitudes exprimés dans le cadre de votre collaboration. Autrement dit, c’est ce qui rend votre partenariat unique. Chaque partenariat a une culture, qu’elle soit définie ou non!

Ainsi, cette culture peut s’articuler autour du plus petit dénominateur commun, c’est-à-dire qu’elle est déterminée par ce que les partenaires font, par ce qu’ils disent et par leur façon d’agir. Elle est alors plutôt le fruit du hasard et par conséquent, très fragile et sujette au changement. Elle s’effrite facilement et sa forme est déterminée par les intérêts respectifs des partenaires ou ceux du partenaire dominant.

Puis, existe la culture de partenariat intentionnelle. Elle se développe lorsque les partenaires prennent le temps de s’entendre sur les valeurs et principes au cœur de leur collaboration pour ensuite s’assurer, dans leur travail de tous les jours, que chaque personne participant vit ces valeurs et principes. Ils procèdent à des ajustements, au besoin, afin de s’assurer que leur culture permet d’atteindre les résultats souhaités dans le but de réaliser les objectifs du projet et de créer de solides relations entre eux de manière à faire une vraie différence.

La culture d’un partenariat, c’est son ADN, et il faut beaucoup de travail et un réel engagement afin de la construire. C’est ainsi que se développeront une culture et un esprit de collaboration, deux éléments d’une aussi grande importance que la stratégie d’un projet.

Créer une culture de partenariat inébranlable en 4 étapes

1. Définir

Pour créer la culture intentionnelle que vous souhaitez établir, vous devez d’abord définir ensemble les principes, valeurs et comportements clés qui se trouveront au cœur de cette culture. Pour arriver au meilleur résultat, la mise en place et la gestion du partenariat doivent être l’affaire de tous les participants qui doivent décider des valeurs et principes qui leur sont chers, puis les vivre au quotidien. La Partnership Brokers Association a établi cinq principes favorisant la création d’une réelle culture de partenariat et de collaboration. 

Diversité des valeurs : L’engagement de chacun à explorer les motivations, les valeurs et les intérêts sous-jacents des autres permettra de connaître et de comprendre la valeur ajoutée de la diversité.

Créer l’équité : L’équité, c’est respecter réellement les opinions, les qualités et les contributions de tout un chacun.

La transparence, à tout prix : Votre partenariat ne tardera pas de frapper un mur s’il est contraint par des intentions cachées ou des secrets.

Créer des avantages mutuels : Pour établir un engagement envers les objectifs communs des partenaires, ceux-ci doivent, dans un premier temps, s’entendre à explorer et à exploiter la valeur ajoutée de la collaboration et comprendre le droit de chacun de tirer des avantages du partenariat.

Faire preuve de courage : Même le partenariat le mieux planifié et le mieux préparé doit faire face à des inconnus en lien avec les difficultés complexes qu’il tente de résoudre. Les partenaires doivent alors privilégier l’audace à la timidité pour obtenir des résultats concluants.

2. Intégrer

Aussi fondamental soit-il de bien définir la culture de votre partenariat, elle ne peut prendre racine si elle n’est pas intégrée à tous les aspects, soit la gouvernance, les communications et la façon de mener vos projets et activités. La culture de votre partenariat prend vie dans les gestes, les mots et les comportements de chacun des partenaires.

3. Communiquer 

Assurez-vous de bien communiquer la culture de votre partenariat à vos partenaires actuels et futurs. Je sais que cela semble évident, mais vous devez l’expliquer et leur rappeler de quoi il s’agit. De nouveaux joueurs pourraient considérer leur façon de faire comme la meilleure qui soit, alors, il faut les amener à s’aligner sur la démarche préconisée et établie. Expliquez en quoi consiste le partenariat, sa raison d’être et votre façon de collaborer dans le but d’atteindre les objectifs communs des partenaires, mais aussi leurs objectifs individuels.

4. Donner l’exemple et motiver 

Toutes les personnes participant au partenariat, mais surtout les personnes dirigeantes, doivent donner l’exemple de la culture qu’on souhaite établir et des comportements qui y sont associés. Il vaut mieux agir que parler, ce qui comprend de dénoncer les comportements de partenaires jugés contraires à la culture établie. En soi, c’est un changement culturel important pour beaucoup de partenariats.

Quatre étapes. C’est facile, non?

Les courtiers et chefs de file dans le domaine des partenariats sont appelés à s’assurer que les partenaires comprennent comment la culture se traduit dans les comportements des gens et reconnaissent et récompensent les personnes qui agissent en ce sens. Et ce, bien au-delà de la phase initiale. Pour un suivi continu, créez des objectifs de rendement qui comprennent une évaluation des comportements désirés.

Si vous ne retrouvez dans votre partenariat la culture que vous aimeriez voir, vous devez y remédier. Pour y arriver, vous devez créer une culture et un esprit de collaboration auxquels voudront adhérer vos partenaires. C’est cette culture qui est le résultat d’une démarche intentionnelle.

NOTE : La formation en matière de partenariat de la Partnership Brokers Association, un cours présenté à l’échelle internationale, sera offerte à Toronto en février 2018.

À propos de l’auteure

Jocelyne DawJocelyne Daw est une grande spécialiste dans le domaine des partenariats et de l’intégration intersectoriels, de la collaboration et de l’innovation sociale. Auteure et conférencière de renommée internationale, elle est également courtière et formatrice certifiée en partenariat. En collaboration avec les plus grandes organisations, elle conçoit des stratégies et partenariats communautaires novateurs et mesurables qui créent une valeur et un impact durables.

 

Nos auteurs invités s’expriment à titre personnel. Leurs opinions ne reflètent pas nécessairement celles d’Imagine Canada.

Back to Blog Retour au blogue

Ajouter un commentaire

Nos partenaires nationaux

  • great west life
  • Lawson Foundation
  • Muttart Foundation
  • RBC Foundation
  • Suncor
  • TD Bank
  • investors group

Learn more about our National Partners and other supporters.

Charitable Registration Number: 119218790 RR0001