Imagine Canada

Pour la cause. Pour la communauté.

Connaître l’univers des OSBL, une mission impossible sans données pertinentes

Lundi, 28 Août, 2017
Auteur invité
Politiques publiques
Politiques publiques
Jason Goertzen

Saviez-vous que nous connaissons le nombre d’œufs produits et de bardeaux d’asphalte fabriqués chaque jour au Canada, mais que nous sommes incapables de dire combien d’organismes de bienfaisance et sans but lucratif existent au pays? Malheureusement, l’expertise quant à la composition et à l’impact du « troisième secteur » de l’économie canadienne a beaucoup souffert depuis au moins dix ans.

Pourtant, l’importance du secteur sur le plan de l’emploi, du bénévolat, de la prestation de services, du renforcement des collectivités et des contributions au PIB canadien est de plus en plus reconnue. Ainsi, dans une récente publication, Brian Emmett, économiste en chef pour le secteur des OSBL à Imagine Canada, estime que le secteur enregistrera des revenues de « plus de 200 milliards de dollars et [qu’]il emploiera quelque 700 000 personnes en 2026 » (p. 35). En effet, la croissance du secteur ne se dément pas, et en plus de jouer un rôle économique indéniable et de fournir des emplois à de nombreux Canadiens, il a une influence notable sur leur qualité de vie. Que ce soit en arts et culture, sports et loisir, éducation et recherche, santé, services sociaux, religion ou d’autres domaines, le secteur de la bienfaisance et sans but lucratif contribue activement à la vitalité de nos collectivités.

Nous avons un besoin criant de données actuelles et mises à jour régulièrement pour discuter véritablement et avec précision de la composition et de l’impact du secteur. Quelles sont les différences qui le caractérisent d’un océan à l’autre? Comment des périodes de ralentissement économique se répercutent-elles sur les différents sous-secteurs? Comment les dons de bienfaisance évoluent-ils au fil des ans? Et qu’en est-il de la situation d’emplois dans le secteur? Comment se détaillent les contributions du secteur au PIB canadien? Pour répondre à ces questions, et d’autres aussi importantes, la compilation et la publication de données pertinentes sont indispensables.

Plus important encore, en l’absence de données actuelles, nos décideurs prennent des décisions dont l’incidence sur le secteur est évaluée en fonction d’informations incomplètes et désuètes. Plus précisément, les données sur lesquelles reposent leurs décisions datent d’il y a au moins dix ans, c’est-à-dire d’avant les deux dernières récessions! Le Canada a énormément changé, tant sur le plan social qu’économique, depuis que les initiatives de collecte de données mentionnées précédemment ont été réalisées la dernière fois. De plus, le secteur lui-même a changé. Or, comment a-t-il changé? À quoi ressemble-t-il aujourd’hui? Et quel est son impact sur les collectivités canadiennes d’un bout à l’autre du pays?

Les réponses à ces questions se trouvent dans les données que nous devons recueillir.

Des données désuètes

La dernière étude d’envergure nationale portant sur la composition du secteur remonte à l’Enquête nationale sur les organismes bénévoles et sans but lucratif (ENOB) menée en 2003.

Dans le passé, c’est par l’intermédiaire du Compte satellite des institutions sans but lucratif et du bénévolat que le gouvernement fédéral a fourni de l’information fiable sur l’impact économique du secteur, mais il a cessé de l’alimenter en 2007.

Des informations pertinentes sur les dons et le bénévolat étaient jadis relevées dans l’Enquête canadienne sur les dons, le bénévolat et la participation (ECDBP), aujourd’hui remplacée par l’Enquête sociale générale. Par conséquent, désormais, l’information sur le secteur n’est mise à jour que tous les cinq ans, rendant l’analyse des tendances presque impossible considérant la vitesse à laquelle les conditions économiques et sociaux changent de nos jours.

    Groupe de réflexion sur les données à propos du secteur

    Des intervenants clés se sont réunis dans un groupe de réflexion sectoriel dans le but d’améliorer la disponibilité et l’accessibilité des données sur le secteur de la bienfaisance et sans but lucratif (portrait du groupe de réflexion).

    Le mandat du groupe de réflexion consiste :

    1. à dresser un portrait des ressources de données fédérales actuellement offertes aux membres du secteur de la bienfaisance et sans but lucratif et à repérer les lacunes en la matière;
    2. à élaborer des recommandations au gouvernement fédéral pour pallier ces lacunes.

    Nos efforts visent à obtenir des informations actuelles et de qualité sur notre secteur qui a contribué pour plus de 160 milliards de dollars à l’économie canadienne en 2007 (Compte satellite) et a enregistré 112 milliards de dollars de revenus en 2003 (ENOB). Ils visent également à faire progresser la compilation et la publication de données sur la nature et la santé du secteur, y compris sur sa taille (p. ex. en fonction du revenu annuel ou de l’impact économique), ses sous-secteurs (arts et culture, services sociaux, etc.), les ressources offertes aux employés et bénévoles et le financement du secteur.

    Nous vous parlerons du progrès de notre travail dans le Bulletin d’alerte et sur notre blogue. Si vous avez des questions ou voulez participer à nos travaux, n’hésitez pas à nous écrire.

    À propos de l’auteur

    Jason GoertzenJason Goertzen est gestionnaire, politiques et recherches au Calgary Chamber of Voluntary Organizations, un organisme travaillant pour la promotion et le renforcement des capacités du secteur bénévole. Pour ce faire, l’équipe met l’accent sur le développement et le partage de ressources et d’expertise, l’établissement de relations, la collaboration et l’exposition des enjeux qui affectent le secteur. Jason s’intéresse particulièrement à l’intersection entre les données et le secteur et à la production de connaissances sur ce dernier.

    Nos auteurs invités s’expriment à titre personnel. Leurs opinions ne reflètent pas nécessairement celles d’Imagine Canada.

    Back to Blog Retour au blogue

    Ajouter un commentaire

    Nos partenaires nationaux

    • great west life
    • Lawson Foundation
    • Muttart Foundation
    • RBC Foundation
    • Suncor
    • TD Bank
    • investors group

    En savoir plus sur nos partenaires nationaux et autres commanditaires.

    Numéro d’enregistrement d’organisme de bienfaisance : 119218790 RR0001